Les ultrasons sont-ils efficaces pour les nuisibles ?

Se débarrasser définitivement des nuisibles n’est pas une mince affaire. Parmi les différentes solutions proposées sur le marché, il est parfois difficile de savoir quelle est la meilleure option. En plus des insecticides et autres produits anti-nuisibles, les répulsifs à ultrason sont également l’une des solutions permettant d’éliminer les animaux indésirables. L’utilisation de ces dispositifs est une méthode 100% écologique et sans danger pour les humains. Il permet notamment de faire fuir les nuisibles, sans les tuer. Mais l’efficacité des ultrasons sur les nuisibles est-elle prouvée ? Réponses !

Ultrasons sur les nuisibles : Essentiels à savoir

Essentiels à savoir sur les ultrasonsAvant toute chose, il est important de savoir ce que c’est vraiment un ultrason. Tout a commencé en 1883 quand le physiologiste anglais Francis Galton a découvert l’ultrason. Le premier générateur a été inventé en 1917, utilisé comme arme de sécurité pour prévenir la présence des sous-marins. Aujourd’hui, les ultrasons sont utilisés dans de nombreux domaines. Ils sont utilisés comme répulsif pour se débarrasser des nuisibles. Et justement, cette efficacité des ultrasons sur les nuisibles est démontrée. 

L’ultrason désigne une onde mécanique et élastique pouvant se propager dans différents milieux : dans l’air, dans l’eau ou à travers les objets solides. Dans l’air, la vitesse de l’ultrason est de 340 m/s. Quant à sa fréquence, elle est exprimée en Hertz (Hz). Sa plage de fréquence varie entre 16 000 et 10 000 000 Hertz. Cette fréquence est trop élevée que l’oreille humaine ne peut pas l’apercevoir. L’homme ne perçoit que des sons compris entre 20 et 20 000 Hz. Les animaux ont une ouïe très sensible, ils peuvent parfaitement percevoir les ultrasons. Ces sons peuvent devenir très gênants s’ils se propagent de manière continue et répétitive.

L’efficacité des ultrasons sur les nuisibles

L’efficacité des ultrasons sur les nuisibles s’explique par le fait que les ondes qui se propagent affectent leur système nerveux. Certaines études ont montré l’efficacité de ces types de sons sur différentes espèces. L’impact de la fréquence ultrasonore sur les animaux n’est pas le même. De plus, les organes affectés par ce type de son dépend du type d’animal ciblé. Pour les mouches, l’ultrason attaque la membrane tympanique. Pour les nuisibles tels que les cafards, il attaque les cils vibratiles. Il se peut également que certains nuisibles ne réagissent pas ou très peu à l’ultrason.
Selon une étude, les moustiques, les tiques ou les poux ne réagissent pas aux hautes fréquences. Pour les cafards, le taux de réussite du test d’efficacité s’élève à 30 %. Les rats, quant à eux sont plus sensibles. Placé dans un endroit adapté, les appareils ultrasons sont efficaces pour faire fuir les rongeurs et limiter l’invasion. Le résultat de nombreuses études a montré que le taux d’efficacité des ultrasons pour les nuisibles n’est pas à 100%. Le choix d’un emplacement stratégique peut toutefois optimiser l’efficacité des ultrasons.

Quelques conseils pratiques pour optimiser l’efficacité des ultrasons

L’utilisation des répulsifs à ultrason ne doit pas se faire n’importe comment. Pour que l’efficacité des ultrasons sur les nuisibles soit effective, quelques règles sont à suivre :

L’emplacement du répulsif

Le choix du lieu d’emplacement et la position du répulsif jouent un rôle très important sur l’efficacité de l’ultrason sur les animaux. Il faut privilégier les endroits où les nuisibles ont tendance à fréquenter. Placer les appareils ultrasons derrière les meubles, murs ou sur une surface en moquette est une mauvaise idée. Les ondes ne peuvent pas traverser les objets volumineux.

Le nombre d’appareil à utiliser

Certains nuisibles sont très intelligents. S’ils aperçoivent la présence d’un ultrason dans une pièce, ils ne se tardent pas à changer d’endroit. Pour une meilleure efficacité, il est donc préférable d’installer un appareil ultrason dans chaque pièce de la maison. Autres astuces, vous pouvez également changer l’orientation de l’appareil à ultrasons toutes les semaines.

Le mode de fonctionnement du répulsif

Lors de votre achat d’appareil à ultrason, il est conseillé d’opter pour les modèles ayant une fréquence variable. Avec un tel appareil, vous pouvez changer la plage de fréquence régulièrement. Cela permet d’éviter aux nuisibles de s’habituer facilement à la fréquence sonore.

Ultrasons sur les nuisibles : ses limites d’efficacité

Répulsif anti-nuisible à ultrasonsTout comme les autres appareils et solutions anti-nuisibles, les dispositifs à ultrason ont également des limites d’efficacité. Tous les animaux ne sont pas tous sensibles aux ultrasons. Il se peut donc que ce dispositif ne soit pas efficace pour se débarrasser des nuisibles. De nombreuses études ont montré que l’efficacité des appareils à ultrasons n’est pas à 100%, mais reste satisfaisant. En cas de grave infestation, il est préférable d’utiliser d’autres dispositifs ou produits anti nuisibles.
Certes les ultrasons peuvent se propager au travers de supports fluides, solides, gazeux ou liquides. Mais il faut tout de même savoir qu’ils ne peuvent pas traverser les murs, les meubles et tout autre objet volumineux. Pour couvrir toutes les pièces de la maison, l’achat de plusieurs dispositifs à ultrasons est donc nécessaire pour obtenir un meilleur résultat. Un appareil ultrason correspond à une pièce. Si vous avez 5 chambres, il vous faut donc 5 appareils. Cependant, un tel achat n’est pas toujours évident pour les petits budgets. Il arrive parfois aussi que les nuisibles s’adaptent rapidement aux ultrasons et n’hésitent pas à revenir tôt ou tard.

Bien choisir un répulsif à ultrason nuisible

Vous l’aurez compris, le choix de votre dispositif ultrason et l’utilisation de l’appareil pour garantir l’efficacité des ultrasons sur les nuisibles. Avant de procéder à l’achat, quelques critères doivent être pris en compte : la gamme de fréquence, la zone de couverture, le système d’’alimentation, le paramétrage… Il est conseillé de vous renseigner sur la gamme de fréquence idéale pour l’animal ciblé. Si la fréquence n’est pas adaptée à la nuisible en question, les ultrasons n’auront aucun effet sur l’animal. Il faut également vérifier la superficie de la zone couverte par l’appareil. Votre choix doit se faire en fonction de la superficie de la pièce où le dispositif va être installé.

Les détails techniques sont également des points essentiels à vérifier. Pour le système d’alimentation, vous aurez deux options : les piles ou les batteries. Les piles sont une solution pratique pour les endroits dépourvus d’électricité. Mais leurs autonomies sont limitées en fonction de la capacité de la pile. Les batteries par contre offre une meilleure autonomie, car l’appareil est branché en permanence. Côté pratique, il est préférable d’opter pour les répulsifs ultrasons faciles d’utilisation. N’hésitez pas à vérifier ce paramètre lors de votre achat. Un appareil disposant des boutons de réglage sont plus pratiques et vous offre de nombreuses possibilités de paramétrages. Pour obtenir un résultat dans les meilleurs délais, il faut vérifier le temps d’efficacité du dispositif. Généralement, cela varie entre 3 à 4 semaines selon le niveau d’infestation.